Pratiquer la réconciliation sur l’oreiller.


18 mars 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Amour


Une fois n’est pas coutume, une mini-guerre mondiale éclate entre vous et lui. Les noms d’oiseaux fusent et la vaisselle traverse la cuisine à la vitesse de la lumière. Les offensives sont à peine entamées que déjà les regrets vous assaillent. Avant de lui jeter à la tête le dernier cadeau en céramique de belle-maman, pensez à pratiquer la réconciliation sur l’oreiller.

Petits conflits et grandes offensives

La vie amoureuse n’est pas un long fleuve tranquille, sinon ça se saurait. Et puis, imaginez quelques secondes une relation amoureuse réglée comme du papier à musique sans champ de bataille universel ? Quel ennui ! Par essence, la relation amoureuse est mouvementée. Les étreintes passionnelles la ravivent et les petites querelles la pimentent. Parfois, il suffit d’un rien pour déclencher un conflit. Histoire de chambouler un peu le quotidien, on s’emporte et ça déborde pour pas grand-chose : votre série américaine préférée zappée à cause de son match de foot, ses chaussettes sales jetées nonchalamment à côté du panier à linges, un évier plein à craquer, une facture de téléphone trop élevée… Que faire ensuite pour que cette dispute ne dégénère pas en troisième guerre mondiale et soit rangée dans la case affaire classée ?

Désamorcer la bombe

Se réconcilier sur l’oreiller est envisageable lorsqu’il s’agit de mettre fin à des petits conflits. Par ailleurs, si la page n’est pas vraiment tournée, votre corps vous le fera savoir, il ne sait pas mentir. C’est une jauge à rancœur imparable ! Quoiqu’il en soit, pour ne pas aggraver la situation, vérifiez que la bombe soit bien désamorcée. Après des reproches, c’est normal de vouloir être rassurée sur l’amour et le désir de son partenaire… d’où l’envie de finir sous les draps. Certaines personnes l’envisagent également comme une manière subtile d’indiquer leur désir de réconciliation. Les caresses, les câlins, les mots doux et apaisants susurrés au creux de l’oreille, sont propices à un dialogue calme et ouvert à tête reposée sur l’oreiller.

Au lit, signez l’armistice

Haut lieu de paix, de partage incontournable dans un couple, le lit est le cocon protecteur où chacun s’abandonne nuit après nuit. Sans que cela ne devienne une habitude, désignez-le comme l’endroit idéal pour entamer les négociations et signer l’armistice. Mais soignez vos manœuvres pour l’amadouer. Regard envoûtant, décolleté pigeonnant ou nuisette sexy sont les parfaits arguments pour préparer une approche sensuelle. L’objectif : faire comprendre à votre adversaire d’un soir que le ton a changé. Une fois en tête à tête sur l’oreiller, soumettez-le à la torture… du massage intégral. Faites le parler, admettre ses torts sinon… vous arrêtez le supplice illico !

Avouez-le, il vous a épaté : lui d’ordinaire si timide, si peu bavard, a osé vous tenir tête à vous qui avez toujours le dernier mot. Peu importe « Faites l’amour, pas la guerre », vous connaissez le concept, appliquez-le au pied de la lettre. L’important est de rétablir la communication entre vous et lui. Et ce n’est pas tous les jours chose aisée : entre le boulot, les factures, les enfants… Tout devient compliqué. La tension monte. La bombe est sur le point d’exploser. Tel un artificier expérimenté, vous n’hésitez pas à la désamorcer avec dextérité. Les aléas du quotidien parasitent vos relations de couple et votre libido, certes, mais vous êtes résolue à rétablir l’équilibre sur votre territoire. Pourvu que ça dure !

Commentaires